8 lignes ou presque...

Publié le par jacques Leconte

8 lignes ou presque...

L’ombre de ma pensée rend ma besace pleine

L’estuaire , à récurer dans ma conscience reine

Accumule les limons depuis les sources veines (vaines)

Et détourne à l’envie les chemins du poème.

 

L’héritage des maux et des mots de l’histoire

Pend les initiatives à des sources d’argent.

Je t’initierai à mon savoir intime

Si les flots extérieurs n’ont pas coulés la barque.

 

Jacques Leconte


 

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article