Sans nouvelles !

Publié le par Evelyne Benchaouch

Sans nouvelles !


Voilà plus d'une semaine qu'elle est sans nouvelles et aujourd'hui comme par hasard un coup de fil :

"-Viens me rejoindre à 19h au Bastos"

​Elle s'exécute, ce silence mérite bien des explications.

"-Alors où étais-tu passé ?
 -C'est sans importance, puis que je suis là à présent !
 -Sans importance!!, c'est une blague !!!"

Il reste silencieux, un peu lointain,

"-Bon, puisque tu insistes voilà : j'ai dû aider mon cousin Hamed, celui qui vit à Strasbourg, tu te rappelles je t'en ai déjà parlé, il a eu des démêlés avec les autorités, ses papiers n'étaient pas en règle et il m'a demandé de venir
​  - Ah oui ! et c'était au point de ne pas me passer un coup de fil, tu penses que je n'ai pas remarqué depuis un certain temps ton changement d'attitude, je ne crois pas à cette histoire, tu me caches quelque chose.

Il reste figé, pensif, son visage est pâle, ses yeux cernés, il fuit son regard scrutateur.

« -Alors ! »

 

Toujours muet, il sort de son veston un papier, et en lui tendant, lui dit :

 

« Voilà la vérité, puisque tu insistes !»

 

Elle s’empresse de lire, et dès l’en-tête, elle comprend :

Hôpital BICHAT

Convocation pour examens 

durant 1 semaine.

 

A son tour, elle pâlit, le regarde, baisse les yeux en lui prenant la main.

 

« -Je dois subir une greffe de foie et bien sûr j’ai eu une batterie d’examens. J’étais en chambre stérile, les visites limitées derrière une vitre et aucun autre moyen de communication. Tu sais bien que ce n’est pas dans mes habitudes de ne pas t’appeler.

   - Oui désolée, mais j’ai imaginé mille choses »

 

En posant sa tête sur son épaule, elle lui demande le coeur serré :

 

« -Et ta femme comment réagit-elle ? »

Publié dans Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article